Navigation Menu+

Gnôthi Seauton…

((Connais-toi, toi-même….))

Hein! Toi…

Lèves ton nez de ces saintes écritures…,

Gnôthi Seauton

Avant de te laisse endoctriner par ces initiés du passé. Les fondateurs de ces grandes religions, exhortés par ces livres dits sacrés et persuadés que ces textes étaient d’inspirations divines, se sont convaincus qu’ils détenaient la vérité en créant des manuscrits basés sur l’erreur. Bible, Coran, ancien et nouveau testament, etc..,( Terre plate, centre de l’univers où toutes étoiles, planètes et même le soleil, tournaient autour d’elle, etc… ). En prenant cette littérature primitive à la lettre et manifester leurs foi, ils sont encore prêt à grands coups de guerres ( punir le péché, lapider la femme adultère, tuer les impies en leurs noms, etc…) pour rester fidèles à leurs Dieux. Vois par toi-même et observe ces hommes armés jusqu’aux dents, s’enorgueillir comme soldats de Dieu, seigneurs de la guerre et pose-toi la question suivante…( Leurs Dieux sont-ils si fragiles, si faibles, pour qu’ils se sentent obligés de les défendre…?) La biographie de ces sectes démontre que plus ils prient, plus ils s’arment, plus ils s’arment, plus ils tuent, plus ils tuent, plus ils se font tuer et plus ils se font tuer, plus ils prient et plus ils prient….l’écho de toutes églises sans pertinences…! La science les a pourtant forcés à évoluer dans leurs manuscrits mais hélas, plusieurs s’y soumettre sans cesse et sans comprendre que ces écrits occultes et même choquants, s’adressent aux peuples anciens.

L’art, t’offre ton livre….

Pour décrypter la carte de ton âme…

Avec humilité, lève le voile de ta conscience pour trouver un sens à ta vie. Oui, le sang a son passé mais, tu as beau avoir dans ta poitrine, ton cœur à toi et dans ta tête ton intelligence à toi mais, il y a quelque chose qui vient de plus profond que de ta propre chair. L’histoire de ton esprit cerne ta personnalité toute entière dans toute la grandeur du mot. En faisant l’inventaire et minutieux de toi-même ( 4ième étape ). Pour qu’une fraternité évolue à grands coups d’amour, c’est à nous seul d’écrire notre livre et de cela, toi et moi, en somme responsable et peut-être, que notre attrait, en inspirera d’autres dans leurs recherches de leurs propres individualités.