Navigation Menu+

L’ÉVASION…

La peur, la gêne et l’orgueil, pour s’évader de leur prison, n’ont soit l’alcool ou les substances pour les geler ou les noyer et, dès les premières consommations, l’illusion de la naissance d’une intelligence insoupçonnée se réveille.

Le dédoublement de la personnalité prend l’allure d’un fantôme qui étend ses tentacules illusoires en faisant voler l’argent pour la réalisation du rêve produit par cette évasion. L’architecte se travestit, revêtant l’habit d’un vieux sage qui construit ce château d’Espagne qui plane dans ce ciel imaginaire nous fascinant assez pour que la vie qu’on y mène, éliminant tous les problèmes qui peuvent entravés cette délivrance éphémère.

Illusion

MIRAGE…, MIRAGE…! Tu nous éblouis tant qu’on récidive, on rechute, recherchant l’euphorie du premier départ sans jamais le retrouver car, malgré ton déguisement, l’âme, qui se sent manipulée, se réchauffe et apprend à nager à la surface de la réalité et….

Pauvre matin, incendie du festin où il n’y reste plus rien, sauf…..

LE CHAGRIN……!

Le Chartier