Navigation Menu+

Bras de mer…e!

Mer…, eau…, tu n’as ni goût, ni odeur, ni couleur, ni arôme; on ne peut te définir mais on te goute sans te connaître. Tu n’es pas nécessaire à la vie, TU ES LA VIE.

Tu nous pénètres d’un plaisir qui ne s’explique que par nos sens car, avec TOI, rentre en nous tous les pouvoirs auxquels nous avions renoncés.

Par ta grâce, s’ouvrent en nous toutes les sources taries de nos cœurs. Tu es la plus belle richesse du monde et la plus délicate; toi si pure au ventre de la terre, ombrageuse divinité qui répand sur nous son énergie infiniment simple.

Bras de Mèr..e

Quand à toi…mère!

Toi qui nous sauve du néant en nous enfantant, mère avec tous les visages des mères où on peut te reconnaître dans toutes les femmes et ne plus trouver un seul ennemi sur terre, que des frères.

Sortie de TOI, être de lumière, tu es l’électricité qui allume nos cœurs.

Tu es jumelle à ta sœur….la mer, d’où provient cette énergie matérielle et qui te cède l’énergie spirituelle.

Merci mer…mère.

Le Chartier